Damage control Pré-hospitalier

| Public

Personnels soignants

| Objectifs

  • Connaître les fondements du principe du damage control
  • S’approprier les outils du damage control pré-hospitalier
  • Hiérarchiser ses actions en cas d’afflux massif de blessés graves et trier efficacement les victimes afin de leur permettre de recevoir rapidement les premiers soins
  • Acquérir les bonnes pratiques lors de la prise en charge de blessés dans le cadre d’une situation sanitaire exceptionnelle tel qu’un attentat

| Programme pédagogique

Stratégies de prise en charge des urgences collectives et rôle des soignants :
Définition des SSE, gestion territoriale et principaux acteurs.
Plaies et brûlures : critères de gravité, situations particulières.
Hémorragies : techniques de compression, hémorragies extériorisées, section de membres.
Contexte du damage control : accident de la circulation avec multiples victimes, attentat, catastrophe industrielle…
Notion de zonage : protection des équipes (zone d’exclusion, zone contrôlée, zone de soutien…)
Définition et principe du damage control:
Stratégie de prise en charge axée sur la réalisation d’actes thérapeutiques simples, rapides dont le but est de stopper l’hémorragie.
Préhospitalier, Hospitalier, Damage control chirurgical.
Organisation des structures en cas d’afflux massif de victimes: volet ORSAN AMAVI, plans opérateurs, niveau de réponse de l’établissement et points de rupture…
Les différentes étapes de la prise en charge des blessés:
Évaluation.
Évaluation initiale : la méthode SAFE MARCHE RYAN.
Évaluation globale : identification et traçabilité tout au long de la prise en charge (utilisation du sinus en préhospitalier et sivic en hospitalier) .
Tri des blessés, hiérarchisation de l’urgence, demande de renforts, état clinique du patient, type de traumatisme fermé ou pénétrant.
Évaluation de la gravité : mécanisme / cinétique / terrain, constante physiologique, score de gravité.
Suivi de l’évolution de l’état de la victime.
Stratégie d’approche d’un blessé grave.
Prise en charge des détresses vitales :
Détresses hémodynamique, respiratoire et neurologique.
Damage control resuscitation.
Immobilisation/réduction, analgésie, évacuation.
Monitorage.
Orientation des patients.
Transfert hospitalier rapide.
Les techniques du damage control:
Arrêt des saignements : suture, agrafes, pose de garrot, pansements compressifs et hémostatiques, contrôle hémodynamique.
Lutte contre l’hypothermie.
Gestion des voies aériennes, exsufflation pneumothorax, oxygénation/intubation.
Arrêt cardio-respiratoire .
Mise en position latérale de sécurité (PLS).
Etc.
Travail en collaboration pluri-professionnelle et communication adaptée (communication entre soignants et place de la gendarmerie / pompiers / justice…).

Durée :

1 jour (7 heures)

Session Inter-entreprises

Pas de session programmée

Session Intra-entreprise

Vous souhaitez déployer une session de formation directement dans vos locaux ? 

Nous nous occupons de tout !