Création d’un atelier gymnastique douce

| Public

Kinésithérapeutes, auxiliaires de vie sociale, aides médicaux psychologiques

| Objectifs

• Connaître les conditions préalables à l’instauration d’un atelier «gymnastique douce » afin de conserver un maximum d’autonomie
• Apprendre les différentes méthodes de gymnastique de longévité adaptées aux personnes et tenant compte de leurs possibilités et de leurs limites
• Animation en gymnastique douce

| Programme pédagogique

La gymnastique douce
Principes de la gymnastique douce.
Les divers champs d’application de la gymnastique douce.
Applications autour du jeu et des exercices psychomoteurs.

Vieillissement et gymnastique douce
Démences et particularités.
La perte d’autonomie physique et/ou psychologique du sujet âgé.
La personne âgée, la communication (troubles de la pensée, de l’humeur, de l’attention…), l’espace (la personne désorientée – investissement, orientation et représentation), le temps (distorsion, repères temporels).
Les troubles du tonus et la maîtrise des émotions.

Gymnastique douce en institution
Les actes de la vie quotidienne au service de la gymnastique douce et réciproquement.
Complémentarité de la gymnastique douce et de la kinésithérapie.

Pratique de la gymnastique douce
Travail de groupe et/ou de travail individuel.
Animation non-directive ou directive ?
Cadre de déroulement (lieu, matériel, rythme…) et contenu d’une séance.
La connaissance du corps par les mobilisations actives, passives.
La respiration et le corps, centre de gravité.
Le corps en mouvement, l’espace, l’équilibre.
Le corps et la pensée, coordination.

Durée :

2 journées (14 h)

Session Inter-entreprises

Pas de session programmée

Session Intra-entreprise

Vous souhaitez déployer une session de formation directement dans vos locaux ? 

Nous nous occupons de tout !